Millenium, vous avez dit Millenium?

Millenium

Millenium, je n’en avais jamais entendu parler jusqu’à ce que quelqu’un me conseille il y a peu la lecture de la trilogie de romans policiers écrite par Stieg Larsson. Toute à mon excitation à l’idée de me plonger dans une intrigue policière de choix, j’ai pourtant vite déchanté en lisant le premier tome. Impossible de me concentrer et d’investir le roman. A la fois, je n’en suis pas à mon premier coup d’essai dans l’échec de lecture d’un ouvrage et bien souvent je le reprends un peu plus tard laissant aux choses le soin de décanter.

Je n’ai toujours pas repris le tome 1 intitulé « Les hommes qui n’aimaient pas les femmes » mais maintenant j’y songe fortement depuis que j’ai vu Millénium 1 et 2 d’affilée au cinéma ces derniers jours. Comme en plus je pars du principe que les livres, à quelques rares exceptions, sont bien meilleurs que leur adaptation cinématographique je suis à peu près sûre de ne pas être déçue.

Soyons franche : je n’ai pas vu passer les plus de 2h20 x 2 que dure cette saga nordique du crime. L’efficacité des scénarios parfois violents et souvent glauques il faut bien l’admettre (mais attention jamais de violence gratuite!), le jeu irréprochable des acteurs, le suspense qui s’en dégage en font un ensemble franchement convaincant. Bon c’est vrai on pourrait reprocher aux deux films mis en scène pourtant par des cinéastes différents (Niels Arden Oplev pour le premier et Daniel Alfredson pour le second) une réalisation trop impersonnelle, mais le ficelage impeccable de l’intrigue captive de bout en bout.

Une mention spéciale également pour l’actrice principale Noomi Rapace qui joue le rôle de Lisbeth Salander, sorte de hackeuse gothique, bisexuelle et hantée par les démons de son passé parricide. Cette « Fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette », jolie comme un coeur, vrai garçon manqué, fausse insensible, nous entraîne avec brio dans son monde sombre et glacé.

Pour les amateurs, dont désormais je fais partie, la sortie de l’opus n°3 « La reine dans le palais des courants d’air » est prévue pour le 28 juillet prochain.

Crédits photos :
En haut à gauche : © Alliance VivaFilm – Tous droits réservés
En bas : © Photo numérique

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

5 commentaires
  • Lini - juillet 7, 2010

    J’adoooore Millenium. Mais je comprends ta réticence par rapport au livre.
    Un conseil, dépasse les 150 premières pages et ça ira mieux. C’est vrai que toute l’histoire sur le scandale financier est un peu longue et le livre prend du temps à démarrer. Mais dès que le héros arrive sur l’île tout s’accélère et devient passionnant.
    Si tu as aimé le personnage de Lisbeth dans les films, tu vas l’adorer dans les livres. Elle est géniale !!!!!

    Allez, courage et bonne lecture !

  • myunoyume - juillet 7, 2010

    complétement d’accord ! tu peux zapper les pages sur le scandale et attaquer direct l’arrivée sur l’ile! A lire car le film omet forcément pleins de choses… cette histoire est passionnante et monte crescendo ! pour une apothéose dans le tome 3 mon préféré !

  • luzycalor - juillet 7, 2010

    Merci les filles. Bon là c’est sûr, je m’y mets…

  • Inthecrazyhead - mars 14, 2012

    T’y es-tu finalement remise aux bouquins? Pour le premier, il faut vraiment réussir à dépasser les premiers chapitres, ils sont un peu lourds et compliqués mais une fois qu’on est dans l’enquête, tout coule tout seul :-)

    J’ai vu le premier film suédois et j’ai adoré, surtout grâce à l’ambiance et ses acteurs parce que coté réalisation, ça faisait un peu téléfilm qui s’inspire trop du cinéma mais dans l’ensemble, c’était d’un fort bon niveau et assez proche de l’oeuvre écrite. J’ai également vu la version de David Fincher, qui est tout aussi bonne et bien interprétée (Noomi et Rooney sont deux Lisbeth Salander convaincantes !), dommage cependant que subside une impression que Fincher a vraiment fait un remake plutôt que d’adapter par lui-même l’oeuvre car beaucoup de scènes se ressemblent comme deux gouttes d’eau et font qu’on a un peu de mal à croire que le réalisateur n’a pas vu la version suédoise. Un peu gros non? En tout cas, ça m’a donné envie de me remettre aux romans, qui sont fabuleux :-)

    • luzycalor - mars 14, 2012

      Non figure-toi que je n’ai pas trouvé le temps de les lire. Shame on me!! Mais rien n’est perdu. Noomi Rapace était excellente et très crédible effectivement en Lisbeth Salander. Je n’ai en revanche pas vu la version de Fincher. Je n’ai pas trouvé le temps là non plus et c’est con parce que j’en avais très envie.

Laisser un commentaire

Découverte musicale

Fil d’infos

Archives