Harry Potter : This is the end

Harry Potter1

Je sors tout juste du dernier Harry Potter un peu déçue. Loin de l’univers magique de Poudlard et de ses apprentis sorciers singuliers et attachants, nous sommes désormais devant des « adulescents » qui n’ont plus rien à voir avec la bande de sympathiques magiciens studieux, bien propres sur eux et audacieux à qui il arrive plein d’aventures extraordinaires à l’école.

Qui dit problématique d’adulte dit passion et sexe – toute proportion gardée tout de même, on est dans Harry Potter. Le producteur ne s’y est assurément pas trompé puisqu’il y a vu l’occasion d’y appâter le chaland en y présentant une Hermione Granger entrain d’enlacer et d’embrasser langoureusement Harry Potter (attention cela ne dure que 4 secondes et est juste le fruit de l’imagination de Ron malmenée par un Horcruxe).

Mais que ces ado sont mous! Harry Potter y est transparent, presque invisible et se fait voler la vedette par une Hermione toujours aussi rusée, la sensualité en plus. Ron quant à lui semble malade et se trimballe durant tout le film des valises sous les yeux. Voldemor (joué par l’excellent Ralph Fiennes) triomphe, le mal a envahi le monde de la sorcellerie pourtant Harry et ses potes partent camper dans les bois. Le réalisateur ne nous fait grâce d’aucune longueur. Pourquoi diable avoir réalisé un film de 2h30 (sachant en plus qu’il n’est que première partie, la deuxième étant prévue pour 2011) alors qu’il semble aisé de rogner sur les « masturbations » cérébrales de nos sorciers isolés dans leur campement?

En revanche, « Les reliques de la mort » colle parfaitement au livre que j’avais plutôt apprécié. Je trouve également que les rares scènes d’action que l’on y trouve sont sensationnelles, notamment celle du début où nos héros se transforment tous en Harry Potter pour permettre au vrai d’échapper aux forces du mal.

Mais voilà, en écrivant ces quelques lignes je me pose la question de l’intérêt d’une quelconque critique positive ou négative de ce film dont je suis la saga depuis le début.  Car, voyez-vous, malgré ma déception j’irai voir le dernier opus et j’imagine que quelles que soient les critiques, ceux d’entre vous qui tout comme moi ont suivi les aventures de nos super sorciers depuis le début ne rateront pas ce film, les autres passeront leur chemin.


En savoir plus…

> Harry Potter est une saga écrite par J.K Rowlings
> Les Reliques de la mort a été réalisé par David Yates
> L’univers de Harry Potter

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

10 commentaires
  • Fanny - novembre 27, 2010

    J’irai le voir, sans être particulièrement fan des bouquins, mais pour le spectacle…comme pour pas mal de grosses sorties ciné j’adore voir les critiques sur la blogosphère, et là encore les avis sont très partagés j’ai l’impression !

    • luzycalor - novembre 27, 2010

      Salut Fanny,
      C’est vrai qu’on peut aller le voir pour le spectacle quoique là j’avoue qu’il est assez réduit. Moi j’y vais surtout parce que je suis les épisodes depuis le début et que je me suis prise au jeu.
      Quant aux critiques, je n’en ai pas trop lues mais j’avoue que les rares que j’ai pu voir n’étaient pas très glorieuses. Maintenant, tous les goûts sont dans la nature et je pense qu’au cinéma, il est préférable de se faire une opinion par soi même.
      A bientôt

  • Laurent de M - novembre 28, 2010

    Pour ceux qui veulent se changer des blockbusters et des films de divertissement, allez voir le très bon documentaire « Inside job »… Très complet sur la crise financière.

    • luzycalor - novembre 28, 2010

      Bonjour Laurent,
      Message bien reçu et merci pour l’info. Effectivement on est dans un tout autre registre bien loin du divertissement et plus proche de la réalité nauséabonde de certains accords politico-financiers.

  • Inari - novembre 29, 2010

    Enfin quelqu’un qui est d’accord avec moi !! Merci, merci, merci !!! Non mais sérieusement, c’est quoi ces longueurs à n’en plus finir ???!!!
    Merci pour cet article très bien écrit !

  • luzycalor - novembre 29, 2010

    Merci Inari et oui définitivement nous sommes d’accord, ce film est extrêmement laborieux!

  • vert cerise - novembre 30, 2010

    Je n’ai depuis le départ pas bien compris pourquoi faire deux films d’un seul livre et tu me confirmes donc que le film traine en longueur. Mais bon, j’imagine qu’avec la fin toute proche de ce bon filon qu’est HP, les producteurs ont voulu tirer un peu plus sur la corde que nécessaire (car ne nous méprenons pas, HP est devenu une affaire de gros sou, puisque comme tu le dis justement, ce sera un succès quelque soit les critiques. Et deux succès valent certainement mieux (ou plus) qu’un !)

  • Luzycalor - novembre 30, 2010

    Je n’aurais pas dit mieux. C’est exactement ça sauf que du coup ça rend le premier volet juste…long, très long parce qu’en plus il dure 2h30!

  • medical transcription jobs - décembre 9, 2010

    nice post. thanks.

Laisser un commentaire

Cinéma : James Mangold

Fil d’infos

Archives