Immortal Vee Speers

Vee-Speers-HP

Vee Speers vous connaissez? Je viens de la découvrir en furetant sur la toile. Il s’agit d’une photographe australienne qui possède un talent incroyable. Elle expose en ce moment à la acte2galerie des beautés diaphanes, de jeunes éphèbes ou encore androgynes supposés représenter l’éternelle jeunesse. A en observer leurs traits « indifférents » et lisses  tout laisse à penser qu’ils n’ont pas conscience du temps qui passe, que la mort leur semble sans doute étrangère.

Vous avez remarqué à quel point la jeunesse ne conçoit pas la vieillesse, prélude morne et déprimant de la mort. A l’adolescence on est immortel. Peu d’entres nous ont à cet âge été confrontés à la mort de proches alors comment  concevoir la grande faucheuse? Elle n’est que pour les autres mais sûrement pas pour nous.

Au-delà de ce que véhiculent ces images et cette mise en scène de corps nus presque insolents, je me suis également totalement laissée séduire par les paysages sombres et inquiétants du fond des photos. Paysages que je trouve pour certains comme sortis de tableaux de l’école française de peinture du 17ème siècle dont faisait partie Nicolas Poussin (attention cette comparaison n’engage que moi). Peut-être est-ce d’ailleurs pour mieux marquer la différence entre une jeunesse fraîche et arrogante en contradiction avec le temps qui passe sombre et brumeux ? Et vous que pensez-vous de ces photos?


Crédit photo : Vee Speers Immortal#12 courtesy acte2galerie


Crédit photo : Vee Speers Immortal#11 courtesy acte2galerie


Crédit photo :Vee Speers Immortal #1 courtesy acte2galerie.

Je vous propose ici quelques mots de la photographe à propos du temps :

« Nous pensons tous à la mort mais nous ne pouvons pas nous imaginer en train de vieillir. Notre société est obsédée par l’idée de stopper le temps qui passe afin d’éviter l’inévitable : la mort. En vivant avec mes filles adolescentes je fais face à ma propre mortalité. Une douce mesure du passage du temps et de la beauté fugace. Je les observe au sommet absolu de leur jeunesse et déjà elles semblent vulnérables, dans l’ignorance de leur perfection« .

Exposition Immortal de Vee Speers
du 19 mai au 31 août 2011
acte2galerie
41 rue d’Artois
75008 Paris
> Consulter le site Internet
> Le site Internet de Vee Speers

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

14 commentaires
  • Xtinette - mai 30, 2011

    J’aime beaucoup la 2iè photo : elle semble déterminée et fragile à la fois, présente et ailleurs… Je passerai peut-être à l’expo. Merci !

    • luzycalor - mai 30, 2011

      Salut, je pense que j’irai moi aussi à cette expo car je suis tombée en admiration devant l’œuvre de cette photographe.

  • Elisa - mai 30, 2011

    Que c´est beau!
    Bonne semaine chez toi

  • Sophie - mai 30, 2011

    Superbe. Très jolie découverte. A creuser.

  • My Little Discoveries - mai 31, 2011

    Une jolie découverte, même si je n’accrocherais pas ces photos chez moi ;o)
    Bonne journée!

    • luzycalor - mai 31, 2011

      Oh là moi non plus mais finalement comme plein de photos ou peintures que je trouve fascinantes ou belles mais qui n’auraient rien à faire dans un salon 😉

  • potzina - mai 31, 2011

    Ils semblent tellement irréels, lisses, on dirait presque des peintures. On dirait un mélange entre une photo et une peinture. C’est très bizarre, ça met mal à l’aise. Mais j’aime beaucoup ! 😉

    • luzycalor - mai 31, 2011

      Oui c’est exactement la réflexion que je me suis faîtes, on dirait un mélange de photo et de tableau. Je trouve cela troublant et beau à la fois.

  • Mathilde Romanelli - juin 1, 2011

    C’est vrai que j’ai peur de vieillir, mais il faut se dire qu’avec le temps on se bonifie comme le bon vin, chaque âge apporte une expérence différente et nous fait grandir et puis on ne peut pas lutter contre la mort, elle fait parti intégrante de la vie, il faut juste profiter au maximum de chaque moment… Les photos de Vee Speers me font penser à Lucas Cranach et ses personnages semblent tout droit sortis d’un livre de science fiction, comme s’ils n’étaient pas fait de la même substance que l’homme, tu ne trouves pas qu’il y a aussi quelque chose de la Genèse et d’Adam et Eve? Ce sont des photos assez dérangeantes mais très intéressantes!!!

    • luzycalor - juin 1, 2011

      Salut Mathilde,
      Malheureusement la bonification avec le temps marche plus pour les vins que pour les femmes tout au moins au regard de la société et c’est regretable je te l’accorde. Nous entendons bien souvent des femmes (et là c’est valable aussi pour les hommes) se plaindre de passer le cap de la trentaine, puis de la quarantaine, ne parlons pas de la cinquantaine pour de multiples raisons liées à la peur de vieillir et au soit disant manque d’énergie qui va avec. Mais bien évidemment plus globalement à la peur du déclin et de la mort. Oui il y a quelque chose de la génèse dans ces photos, je suis entièrement d’accord avec toi. J’aime l’univers de cet artiste au delà de ce qu’il représente, je le trouve beau.

  • Mathilde Romanelli - juin 1, 2011

    Pour ma part ce n’est pas une question d’âge, j’ai juste passé le cap de la vingtaine et je peux t’assurer que je ne manque pas d’énergie :) … A bientôt

    • luzycalor - juin 1, 2011

      Je n’en doute pas. Tu as donc bien le temps de penser à ces questions!

  • Faustine - juin 2, 2011

    Merci pour la découverte. Non, je ne connaissais pas …

  • Asphodèle - juin 2, 2011

    Je ne connaissais pas et ma première impression a été de me demander s’il s’agissait de photos ou de tableaux moi aussi ! Et on n’est pas à l’aise du tout ! Fascinant certes mais dérangeant…

Laisser un commentaire

Festival de l’été

Fil d’infos

Archives