Sons of anarchy : justice et bikers

sons-of-anarchy

Je regarde actuellement la saison 1 de Sons of Anarchy, ces bikers ultra tatoués prêts à tout pour protéger leur ville (Charming la bien nommée) des dealers, des violeurs et autres intrigants. Pour cela un leitmotiv : faire justice soi même et coûte que coûte. Un violeur étranger débarque, on l’émascule et le laisse se vider de son sang. Un traitre pointe le bout de son nez après éviction du gang, on lui vire son gros tatouage emblématique fiché dans le dos à coup de chalumeau. Bourrée de joyeusetés du même genre, Sons of Anarchy est juste dopée à la testostérone, brut de décoffrage, sans concession. Âmes sensibles s’abstenir.

Ron Perlman – Clay dans la série –  y est savoureux. Il campe un leader charismatique au sang froid qui paraît inébranlable. A sa droite Jax (Charlie Hunnam), gueule d’ange mélange de Brad Pitt et Kurt Cobain, fils biologique de feu l’ancien chef de gang et de l’actuelle compagne de Clay y joue un biker plutôt attirant au premier abord. Celui à qui l’on donnerait le bon dieu sans confession alors qu’il tue, vend des armes, soudoie la police locale comme les autres, même si il semble déterminé à remettre un peu de légalité dans les agissements du groupe. Et c’est là le tour de force de la série : arriver à humaniser tous ces « salopards » suffisamment pour que l’on finisse si ce n’est par les comprendre (la loi du Talion ne faisant pas partie de mes valeurs) tout au moins par les apprécier.  Sons of Anarchy nous régale en plus de quelques personnages féminins de haut vol. Notamment celui de Gemma Teller (compagne de Clay, mère de Jax) qu’interprète avec brio Katey Sagal. Elle est tout simplement époustouflante dans son rôle de femme à poigne, manipulatrice et  surtout protectrice envers les siens. Une vraie lionne disposée à sortir ses griffes dès que quelqu’un ou quelqu’une approche ses petits de trop près (et à cet égard on assiste à quelques scènes d’anthologie).

Un petit bémol toutefois, la série souffre jusque là à mon sens d’un manque de fil conducteur. Elle déploie une ribambelle de petites intrigues qui n’ont souvent rien à voir entre elles et qui peuvent confondre parfois le spectateur. Mais je n’en suis qu’à la moitié du parcours et pour l’instant j’avoue avoir envie de faire durer le plaisir.

En savoir plus :
> Consulter le site officiel de la série

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

17 commentaires
  • Sophie - mai 19, 2011

    Tout à fait d’accord avec toi, les acteurs sont mortels dans cette série, notamment la nana couillue avec sa cicatrice en plein milieu de la poitrine.

    • luzycalor - mai 19, 2011

      Ah oui c’est vrai qu’en plus de ne pas mâcher ses mots, elle est plutôt « virile » physiquement.

  • My Little Discoveries - mai 19, 2011

    C’est marrant, en commençant ton article je me suis dit que ce n’était absolument pas pour moi, et puis au fil de la lecture j’ai compris pourquoi ça te plaisait et je me suis dit que finalement ça pouvait être pas mal! Je ne me lancerai pas dans cette série car je n’ai pas le temps (je n’ai toujours pas commencé à regarder le coffret de « Braquo » offert à mon anniversaire en début d’année…) mais je voulais te féliciter pour ton écriture et ton pouvoir de persuasion ;o)
    Bonne journée et à bientôt ;o)

    • luzycalor - mai 19, 2011

      Oh la la comme tu es gentille. Tes petits mots doux me plaisent vraiment :-)

  • Rollinglulu - mai 19, 2011

    Super série, demain je m’achete une moto !

    • luzycalor - mai 19, 2011

      Tu veux dire, à la place du vélo? 😉

      • Rolling Lulu - mai 19, 2011

        C’est malin ! Non en plus …

        • luzycalor - mai 19, 2011

          Avec un vrai casque de biker alors, it’s so sexy.

  • Rolling Lulu - mai 19, 2011

    Évidemment ! Il me manque encore la harley.

  • Marine - mai 20, 2011

    Tiens je ne connaissais pas du tout cette série. Je ne suis pas fan de série en général, je ne pense pas trop regarder mais maintenant elle m’intrigue. :)

    • luzycalor - mai 20, 2011

      Contente que mon article te donne envie de la découvrir. En tout cas elle vaut le coup d’œil.

  • Le Journal de Chrys - mai 20, 2011

    J’avoue que je regarde si peu la télé….. que je ne connais quasiment aucune série.

    • luzycalor - mai 21, 2011

      Salut Chrys,
      En ce qui me concerne j’aime beaucoup les séries américaines contemporaines. Je les regarde toutefois assez peu à la TV car soit elles n’y passent pas, soit elles y passent mais un peu n’importe comment et ne respectent pas tjs les saisons. Je préfère les acheter en DVD ou que l’on me les file…Il en existe pas mal désormais qui valent vraiment le coup d’œil.

  • Elisa - mai 21, 2011

    Je ne la connaissais pas, mais maintenant, je veux être motard!
    Bon weekend

    • luzycalor - mai 21, 2011

      Bonjour Elisa,
      Cela pourrait être utile lors de tes voyages autour du monde en plus. A bientôt

  • aircoba - mai 23, 2011

    Bonne saison (je n’ai vu que celle-là). Le final est vraiment bien et on voit clairement que l’enjeu de la série va se cristalliser autour du personnage de Jax. Personnage qui monte en puissance au fur et à mesure de la saison. Faudrait que je pense à regarder la saison 2…

    • luzycalor - mai 23, 2011

      Il me reste quelques épisodes de la 1 mais j’ai déjà la 2 sous le coude. Il me faut maintenant trouver le temps :-)

Laisser un commentaire

Festival de l’été

Fil d’infos

Archives