Jacno Future

jacno et Elli

Qu’ont en commun Amoureux Solitaires que l’on chantait dans les années 80 dans les cours d’école, Elli Médeiros qui faisait un carton avec son tube Toi mon Toit en cette fin de même décennie ou encore Mythomane le tout premier album d’Etienne Daho? Un certain Denis Quilliard plus connu sous le nom de Jacno.

Malheureusement pour lui, il semble que pour le découvrir la voie détournée lui soit souvent réservée. A moins d’être un fan de la première heure, de l’avoir suivi à ses débuts de pionnier punk au sein des Stinky Toys, d’être tombé en extase devant son duo coloré-acidulé un brin kitsh avec la sublime Elli Médeiros ou de s’être arrêté sur ses prouesses électro-pop, il reste peu connu du grand public. Et là je ne fais pas exception à la règle. Infiltrée par Daniel Darc dont j’écoute très souvent le fabuleux J’irai au Paradis, je me suis donc penchée sur le cas Jacno il y a peu de temps. Mais comme dit l’adage,  il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Or s’il n’a pas fait fureur parmi nous, il reste cependant une référence incontestable pour ses pairs qui devraient néanmoins parfois lui lâcher un peu les baskets. Pour preuve la compilation Jacno Future qui vient juste de sortir. De Philippe Katerine en passant par Etienne Daho, Benjamin Biolay, Thomas Dutronc, Brigitte Fontaine ou Dominique A, une ribambelle de chanteurs français de qualité lui rend aujourd’hui un hommage…catastrophique. Attention Etienne, je t’aime beaucoup mais là ça fait quand même deux compils’ hommage cette année dans lesquelles tu t’égares. Eh oui je n’ai pas oublié ta prouesse douteuse lorsque tu t’es essayé à du Bowie et j’avoue trouver ta reprise de Amoureux Solitaires vraiment terne, sans relief, raté quoi! Et tu n’es pas le seul loin de là. La prestation de Katerine me semble tout aussi désastreuse.

Jac…no Future porte finalement bien son nom.  Mais consolons-nous avec quelques interprétations originales du grand Jacno.

En savoir plus :

> Écouter l’album « No future » en écoute gratuite sur deezer : Cliquer ici

 


Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

12 commentaires
  • filou49 - juillet 6, 2011

    Jacno, c’est un peu le van Gogh de la chanson francaise, non? J’ai jamais autant entendu parler de lui que depuis qu’il est mort…je ne sais si cette gloire posthume l’aurait séduit…

    • luzycalor - juillet 6, 2011

      Exactement. A la fois c’est franchement dommage car il a été un influenceur incontestable. Je pense que cette gloire l’aurait séduit puisqu’il la recherchait un peu de son vivant mais peut-être pas comme ça. L’album n’est pas bon et ne donne pas envie de le découvrir.

  • My Little Discoveries - juillet 6, 2011

    J’avoue que même ces quelques extraits n’arrivent pas à me séduire… Cette musique n’est pas pour moi je pense! ;o)

  • filou49 - juillet 6, 2011

    C’est rarement le cas avec ces disques hommages en fait… j’ai vaguement écouté celui dédié à bashung et à quelques exceptions près, ce n’est pas trés convaincant, je trouve…

    • luzycalor - juillet 6, 2011

      Oui c’est vrai, ceux qui souhaitent rendre hommage par amour de l’artiste ferait finalement mieux de s’abstenir!

  • ernø - juillet 6, 2011

    J’adore son style musical et l’ambiance de ses disques depuis de longues années.

  • ernø - juillet 6, 2011

    Et son style dandy bien entendu !

  • Océane - juillet 6, 2011

    C’est clair que c’est loin d’être génial cet album.. Surtout quand on est fan, comme je le suis ! je te rejoins totalement en fait…

  • Carmadou - juillet 7, 2011

    Moi j’ai envie de sauver Dominique A, j’aime beaucoup sa reprise mais j’aime beaucoup les reprises de Dominique A, notamment celles de son album Auguri où on pouvait en croiser deux: je t’ai toujours aimé de Polyphonic size (un groupe belge new wave des années 80 assez confidentiel) et les enfants du Pirée du film de Jules Dassin.

    C’est pas terrible la reprise de ce brave Etienne, je préfère celle de Arman Melies.

    Jacno a vraiment eu une influence énorme sur la pop française, il lui devait bien un hommage ….mais on pouvait espérer mieux… c’est dommage pourtant j’adore cet exercice périlleux de la reprise!

    • Luzycalor - juillet 7, 2011

      Non décidément même celle de Dominique A n’est pas terrible. Je n’aime pas plus la reprise de Daho que celle de Melies. On pouvait effectivement espérer mieux. Grosse déception.

  • Asphodèle - juillet 8, 2011

    Que de souvenirs ! J’aimais beaucoup à l’époque et…certains CD (et livres) s’étant perdus dans mes déménagements, je n’y pensais plus du tout ! Alors les reprises… Merci de ce petit rappel sympathique!! 😉

    • luzycalor - juillet 8, 2011

      Une nouvelle envie de Jacno? Ca fait du bien pour les amateurs du genre. Mais gare à la reprise pourrie. A éviter!

Laisser un commentaire

Découverte musicale

Fil d’infos

Archives