Freddie Mercury : The show must go on!

Freddie Mercury

Il y a vingt ans maintenant disparaissait le charismatique Freddie Mercury à la voix de ténor lyrique ascendant variété. Bien que n’étant pas une inconditionnelle, je fais partie d’une génération pour qui il a vraiment compté. De We are the champions à We will rock you en passant par I want to break free ou Kind of magic impossible de passer à côté en soirée, à la radio, dans les couloirs des collèges et des lycées. Toutefois j’imagine que c’est toujours un peu le cas vu l’aura internationale du bonhomme et la cote de popularité du groupe. On se le refile avec plaisir de générations en générations.

Mais Mercury représentait autre chose aussi. Il reflétait une totale liberté de corps et d’esprit. Il symbolisait surtout le courage face à la mort et la maladie. Issue de ce que l’on appelle la génération Sida, celle là même qui découvrait avec horreur par un phénomène de médiatisation toujours croissant que faire l’amour pouvait signifier flirter avec la mort à l’âge des premiers émois sexuels, je me souviens avoir été marqué par son décès. Séropositif depuis 19 ans sans que personne n’en sache rien, le leader des Queen avait choisi de révéler sa maladie par communiqué de presse 2 jours seulement avant de mourir afin de préserver ses proches à une époque où le séropositif était stigmatisé et considéré comme un paria de la société. D’ailleurs, en la matière, avons-nous considérablement avancé?  Je n’en suis pas certaine!

The show must go on disais-je, car après Jim Morisson, Johnny Cash ou encore The Runaways, c’est aujourd’hui au tour de Freddie Mercury de faire l’objet d’un film. Le chanteur revivra sous les traits de Sacha Baron Cohen pour une sortie prévue en 2014 de Untitled Freddie Mercury Project (titre provisoire). Tout comme la comédie musicale We will rock you qui se joue encore à Londres et que j’ai raté lors de mon dernier passage (eh oui je suis une grande fan des comédies musicales londoniennes), le biopic sera produit par Robert de Niro.

Allez on s’éclate avec  I want to break free et son clip extraordinaire :

Crédit photo : DR

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

12 commentaires
  • WannaCook - décembre 22, 2011

    Sacré bonhomme et sacré groupe! j’ai toujours l’impression que je n’aime pas Queen, mais dès que j’entends un titre, je me dis toujours « bon d’accord, celui là il est pas mal », et puis j’en entends un deuxième et je me dis « bon d’accord, celui là aussi, mais  » et j’en entends un troisième etc etc… Mercury a une telle présence que ce soit vocalement et physiquement! Et quand on ajoute à celà le fait que Brian May a un doctorat en astrophysique, on en conclut que Queen n’était franchement pas un groupe banal…
    Un biopic maintenant sur Mercury ? Pas sûr que ce soit une bonne idée. Faut dire que j’ai toujours l’impression que je n’aime pas les biopics, et dès que j’en vois un, je me dis « ouais effectivement, c’est pas génial… »

  • Luzycalor - décembre 22, 2011

    C’est fou l’effet Mercury. En fait pour moi c’est un peu pareil. Je ne dirais pas que c’est l’extase à l’écoute de Queen. Je n’écoute même presque jamais mais quand je me mets un morceau, j’ai envie d’un second, puis d’un troisième et au final je trouve leur musique plutôt chouette et la voix de Mercury incroyable. En plus ce type représentait pour moi une certaine forme de liberté que j’apprécie particulièrement.

  • filou49 - décembre 23, 2011

    Bonjour Luzy,

    Il fait partie des artistes dont je me rappelle précisemment l’annonce du jour de sa mort et les conditions dans laquelle je l’ai apprise. quand j’avais 15 ans..
    pas forcément fan à cette époque, je suis devenu trés admiratif devant le talent du bonhomme et son génie créatif…
    j’avais vu le spectacle de danse crée par Béjart à son intention, le presbytère, c’était magnifique…
    quant au futur biopic qui s’annonce, j’attends de voir (moi j’aime bien les biopic, même les académiques :o)…. sacha »borat » cohen en freddie, c assez prometteur en tout cas..

    • luzycalor - décembre 23, 2011

      Oui je suis assez d’accord. J’aime bien les biopics également. Allez je googlise le Presbytère parce que je ne connais pas mais j’imagine que ça devait valoir le coup d’oeil :-)

  • Carmadou - décembre 23, 2011

    Nous aimons beaucoup les huitres, nous les aimons avec du vinaigre, de l’échalote et un petit verre de muscadet. Mais certains sont incapables d’en avaler une, c’est physiologique, il n’y a rien à faire…

    Et bien nous c’est Freddie Mercury, c’est surement excellent, savoureux, nous voulons bien le croire mais nous n’y arrivons pas c’est physiologique… là impossible de cliquer sur le lien de « I want to break free »!

    Nobody is perfect 😉

    • luzycalor - décembre 23, 2011

      Oui moi! J’en ai tellement mangé que j’en ai fait une overdose. Même avec du vinaigre, de l’échalote et un verre de muscadet.
      C’est dommage que vous ne tentiez même pas pour Mercury mais je comprends – bien sûr – que l’on puisse ne pas aimer. « Doesn’t matter »… « I forgive you »… « Well…nobody’s perfect » 😉 Bonnes fêtes de fin d’année les Carmadou.

  • Touteouie - décembre 23, 2011

    Freddie, mon chouchou, mon héros depuis que je suis gamine! Il a énormément apporté à la musique et à d’autres aspects du monde (Sida – oui même les stars peuvent le choper!, l’homosexualité affirmée et j’en passe). J’étais un peu perplexe de voir Cohen en Mercury mais je me suis faite à l’idée et j’irai certainement voir ce film.

    Pour ce qui est de la comédie musicale We Will Rock You, la prochaine fois que tu vas à Londres, fonce! J’ai adoré, c’est drôle, il y a évidemment de la bonne musique et on n’a pas envie que ça finisse! :)

    • luzycalor - décembre 23, 2011

      Oui la prochaine fois je fonce la voir. La dernière fois c’était le Magicien d’Oz (Wizard). Note que je n’ai pas regretté. Les comédies musicales que j’ai pu voir en angleterre sont franchement géniales!

  • Elisa - décembre 23, 2011

    Merci pour le souvenir, pour cet hommage:)
    Je l´adorais!
    Bisous de Noël! Et joyeuses fêtes!
    Elisa, en Argentine

  • ernø - décembre 30, 2011

    Sympa ce petit revival !

  • Mo.F - janvier 1, 2012

    L’année s’achève donc avec Freddie un artiste inspiré et généreux qui brûla sa vie pour nous offrir un feu d’artifice …je souhaite que la nouvelle année nous apporte encore de passionnants articles comme tu sais nous les écrire Luzycalor. Je suis très occupée et ne passe pas aussi souvent que j’aimerais..mais je te dis cependant à très bientôt ici…ou là . Mo.F

    • luzycalor - janvier 1, 2012

      Merci pour ces gentils compliments Mona. Je te souhaite également une excellente année 2012. A bientôt alors :-)

Laisser un commentaire

Animation : Sébastien Laudenbach

Fil d’infos

Archives