Les piliers de la terre

The Pillars of The Earth - Donald Sutherland

Lorsque je lis un auteur qui m’enthousiasme j’ai bien souvent dans la foulée envie de poursuivre son œuvre. De retrouver ces instants magiques qui font qu’un livre nous transporte ailleurs, nous invite à inventer des mondes, à réfléchir au sens des choses, ou tout simplement nous offre un bon moment de lecture. Ken Follett, pour ce que j’en ai lu, fut un plaisir de lecture. Pas de la grande littérature, aucune prétention philosophique, juste des sagas historiques plus ou moins bien ficelées et captivantes. D’abord les Piliers de la Terre, puis la Marque de Windfield, enfin un Monde sans Fin (un peu plus poussif celui-ci il faut bien l’admettre).

Ken Follett possède un talent narratif incontestable et le don indiscutable de savoir jongler avec les drames, les intrigues en tout genre, les amours impossibles, les rivalités et les conflits politiques. Ses livres extrêmement romancés fourmillent de petits détails historiques passionnants rendant le tout plutôt crédible. Bref loin d’être rebutée par les plus de 1000 pages de chacun de ses romans, je me surprends plutôt à les lire d’une traite et à me sentir un peu vide une fois la quatrième de couverture repliée.

C’est donc avec plaisir que je me suis penchée sur les huit épisodes de la série The Pillars of The Earth que l’on vient de m’offrir en DVD. Plutôt sceptique au départ, je me suis pourtant laissée porter par cette fresque historique médiévale transposée à l’écran. Malgré quelques invraisemblances (notamment les personnages qui semblent ne pas vieillir alors que les évènements se déroule sur 40 ans au moins), quelques passages pseudo-larmoyants et des méchants frisants parfois la caricature, l’histoire tournant autour de la construction d’une cathédrale sur fond de guerre, de tensions religieuses et de lutte de pouvoir ne manque pas de rythme. Très vite on se passionne pour la vie de Tom le bâtisseur et de sa famille, on s’inquiète pour le prieur de Kingsbridge en proie à de nombreux obstacles pour garantir la construction de sa cathédrale, on se demande qui de Maud ou de Stephen finira sur le trône d’Angleterre et quelle nouvelle conspiration pourra bien germer dans la tête de l’évêque Waleran pour saccager les efforts de construction d’un des monuments les plus impressionnants que l’homme ait pu ériger. Cerise sur le gâteau : les acteurs y sont bons et  j’ai eu plaisir à y retrouver Donald Sutherland.

© photo : 2010 Starz

 

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

22 commentaires
  • ogressedeparis - janvier 9, 2012

    Cette saga me fait de l’œil aussi bien du coté du livre que de la série: j’ai prévu de m’y mettre bientôt ! Merci pour cette piqure de rappel

  • My Little Discoveries - janvier 9, 2012

    Cet univers ne m’attire pas du tout mais mon copain est fan! Comme toi il a adoré les romans et a regardé ensuite la série, qui lui a bien plu aussi ;o)

  • Le chat masqué - janvier 9, 2012

    Donald Sutherland, I love him !! (oui mon commentaire est totalement subjectif et pas du tout constructif). Par contre je n’ai jamais lu Ken Follett…

    • Luzycalor - janvier 9, 2012

      Encore un point commun Le Chat. Va falloir qu’on arrête, ça va finir par se voir :)

  • delph - janvier 9, 2012

    Ce livre est dans ma PAL et la seule chose qui me retient pour l’instant c’est l’inconfort de lecture car c’est une très gros livre de poche.

    • Luzycalor - janvier 9, 2012

      Passe au dessus, je t’assure tu ne seras pas déçue Delphine.

  • Violette - janvier 9, 2012

    J’avais adoré Les piliers de la Terre, que j’avais dévoré si vite…
    Et tellement déçue par Un monde sans fin, tellement plus gnan-gnan et prévisible!
    Je ne savais pas qu’il y a avait eu une série… C’est tentant mais j’ai peur d’être déçue donc je crois que je vais m’abstenir.

    • Luzycalor - janvier 9, 2012

      Je te l’accorde Un Monde sans Fin n’est pas du tout à la hauteur des Piliers et de la Terre et comme c’est un pavé mieux vaut se concentrer sur le meilleur.

  • Liten Blomma - janvier 9, 2012

    Merci, je ne connaissais pas Ken Follett jusqu’à lire ton billet. La série télévisée m’intéresse vraiment beaucoup, peut-être un jour me donnera-t-elle envie de lire cette fresque historique. Pour l’heure je ne m’imagine pas m’y lancer. Je suis déjà dans la lecture d’un roman de 500 pages mais sans savoir vraiment où son auteur veut m’emmener 😉

    • Luzycalor - janvier 9, 2012

      Ce qui signifie que tu comptes la regarder? J’espère qu’elle te plaira en tout cas. Sinon, pour ton roman, de quoi s’agit-il au juste?

      • Liten Blomma - janvier 23, 2012

        Oui Luzycalor, je compte bien regarder cette série, j’adorerais ça c’est certain. Sinon, pour ton autre question, il s’agit d’un premier roman, signé Dalibor Frioux : « Brut » (paru en Septembre dernier).

        😉

  • thierrys76 - janvier 9, 2012

    Hello je ne connais pas du tout mais te lire, voir ton enthousiasme donne envie d’en savoir plus, allez bye et bon lundi

    • Luzycalor - janvier 9, 2012

      Merci Thierry :)

  • potzina - janvier 9, 2012

    Je ne connais pas Ken Follet mais ce genre d’univers à tout pour me séduire. Je me laisserai bien tenté aussi par l’adaptation avec Donald Sutherland parce que même si je n’aime pas, il y a Donald Sutherland donc ça me plaira quand même ! Ce n’est pas du tout confus ni incohérent… 😛

    • Luzycalor - janvier 9, 2012

      Non, moi j’ai compris en tout cas et avoue que Sutherland était la cerise sur le gâteau.

  • WannaCook - janvier 9, 2012

    Je ne savais pas que les Piliers de la Terre avait été adapté. Mais c’est vrai que l’histoire s’y prête bien. Et Sutherland a tout à fait le physique pour ce genre d’épopée. Bon, une (toute) petite critique : j’aurais préféré que tu parles de Mathilde et d’Étienne, plutôt que de Maud et Stephen; ce sont quand même des Normands, que Diable!!

    • Luzycalor - janvier 9, 2012

      Les Piliers de la Terre + La Marque de Windfield encore une de tes découvertes partagées :) Putain t’as raison dis donc, la honte pour Mathilde et Etienne!! A la fois je ne suis pas normande moi je suis un peu corse, un peu allemande, un peu espagnol, un peu italienne…un peu tout sauf : normande que diable!

  • Tietie007 - janvier 11, 2012

    Ah tiens Sutherland avait déjà tourné dans L’arme à l’oeil !

  • Portmaniaque - mars 8, 2012

    Les Piliers de la Terre, c’est pas compliqué, c’est mon livre préféré. Je l’ai lu il y a des années et je me disais tjrs que c’était dingue que Hollywood n’est tjrs pas tenté d’en faire une saga de films ou une série. Lorsque je vivais à Los Angeles, j’ai allumé ma télé et là, boum, je tombe sur un teaser de la série. J’étais folle ! Je n’ai manqué aucun épisode et même si effectivement, certaines choses sont un peu bizarre (le coup des personnages qui ne vieillissent pas), j’ai trouvé que la série était vraiment fidèle au livre. Bien sûr, le livre reste au dessus mais l’adaptation est vraiment chouette. Et puis il y a Eddie Redmayne hihihi.

    • luzycalor - mars 8, 2012

      Je viens de googliser Eddie Redmayne. Ok je vois :-) Il a une tête assez étrange quand même mais un charme certain. En tout cas je n’y ai pas été insensible en matant la série.

  • Isabelle - août 28, 2012

    J’ai adoré le livre et la série ne m’a pas déçue. Peut-être y aura-t-il une suite dans quelques années avec l’adaptation d' »un monde sans fin », suite remarquable des « piliers de la Terre ». J’adore Ken Follett dans ce genre littéraire, je ne l’ai jamais lu dans d’autres styles.

    • luzycalor - août 28, 2012

      J’aime beaucoup Follett également bien qu’un Monde sans fin m’ait beaucoup moins intéressée que les Pilliers de la Terre. Par contre j’ai adoré la Marque de Windfield.

Laisser un commentaire

Festival de l’été

Fil d’infos

Archives