Otaku Blue – Obsessions japonaises et polar

Otaku Blue

Bonne surprise que le premier tome du diptyque Otaku Blue. D’abord parce que la bande-dessinée projette le lecteur directement dans cette grande ville moderne et pittoresque qu’est Tokyo – plus particulièrement le quartier d’Akihabara célèbre pour ses incroyables « super-marchés » de l’électronique et ses petites boutiques de manga – ensuite parce qu’elle est basée sur une double enquête plutôt captivante et instructive. La première, conduite par une étudiante en sociologie, invite le lecteur à suivre la jeune-femme dans ses réflexions sur le comportement de ces mono passionnés que l’on appelle communément les otaku pour lesquels le monde extérieur paraît bien moins attractif que le monde ludique des mangas et autres jeux vidéo. La deuxième, qui viendra sans nul doute s’entremêler à la première, met en scène des meurtres odieux perpétrés sur de jeunes prostituées victimes d’un tueur en série (monomaniaque ou devrais-je dire mono passionné?) dont le délire consiste à trancher et emporter une partie du corps de ses proies les laissant ainsi se vider de leur sang. Pieds, bras, seins…tout y passe!

Tokyo Underground, nom de ce premier volume, oscille donc entre polar et analyse sociale dans une ambiance nippone que reconnaîtront sans peine ceux qui ont goûté à la magie de Tokyo. Cosplay, Shibuyettes, J-Pop, Okonomiyaki dévorés dans de petits restos typiques, Sangaku… je me suis retrouvée l’espace d’un instant propulsée dans la culture du pays du soleil levant. Une narration impeccable et deux histoires qui se chevauchent intelligemment auxquelles vient s’ajouter un dessin à la finesse et à la qualité irréprochable rendent le tout franchement convaincant. Le format diptyque, rythmé, est également appréciable. Ne reste plus qu’à attendre maintenant le deuxième tome pour connaître le dénouement!

Otaku Blue
Tokyo Underground – Tome 1
Marazano (scénario) et Kerfriden (dessin)
Publié chez Dargaud
Deuxième tome prévue dans 1 an

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

7 commentaires
  • Aizen - juin 27, 2012

    Moi qui adore frissonner en lisant ou en regardant des thématique d’angoisse, ça me tente carrément de me plonger dans Otaku Blue! En ce moment je ne lis plus du tout de BD, et je découvre justement un peu d’insolite japonisant grâce à toi. ^^ Des bises.

    • luzycalor - juin 28, 2012

      J’aime bien l’insolite japonisant comme tu dis :) D’ailleurs, tu le sais, tout comme toi, j’aime assez tout ce qui touche au Japon.

  • Aurélie - juin 27, 2012

    Sympa le format dynamique! La BD me fait bien envie du coup.

  • surfcity_98 - juin 29, 2012

    Tu me donnes tres envie de le lire…

  • Euterpe - juin 29, 2012

    Voilà un thème de livre qui accroche ! Je n’aime pas les polars mais celui-là pourrait me plaire…

    Je passais pour te dire que je t’ai taggée pour le radio de l’été. Si tu veux en savoir plus merci de passer chez moi puis chez lolobobo l’initiateur du tag. C’est très sympa comme tag, tu verras !

    • luzycalor - juin 29, 2012

      @Surfcity : Merci :)
      @Euterpe : Je vais regarder cela de plus près.

  • Anthony - juillet 1, 2012

    Ça a l’air sympa, ça, il faut vraiment que je me mette à la BD…

Laisser un commentaire

Cinéma : James Mangold

Fil d’infos

Archives