Loisir et plaisir : la sélection « Haut les cours ! »

L’offre de cours en matière culturelle et artistique à Paris est pléthorique. Si vous avez déjà cherché une leçon de théâtre, de danse, de dessin ou encore d’écriture vous vous êtes déjà forcément heurté à un dédale de choix un brin dissuasif. A moins d’une connaissance bien informée qui vous orientera, vous êtes souvent réduit à choisir au hasard avec le risque d’être déçu et de ne pas trouver chaussure à votre pied. Voilà pourquoi Nicolas a créé le site Haut les cours! qui se veut un guide de recommandations pour les pratiques amateurs, un guide du routard pour les loisirs en somme. Rencontre avec un passionné que la question du loisir, de plus en plus présent dans nos vies, intéresse particulièrement.

Bonjour Nicolas, peux-tu nous dire en quoi consiste « Haut les cours ! » …?
Nicolas : Le but de « Haut les cours! » est de sélectionner et mettre en avant de très bons professeurs et cours dans les pratiques amateurs : danse, théâtre, arts plastiques, arts martiaux, chant… Je me suis inspiré, pour les loisirs, de ce que le Guide du Fooding, par exemple, fait pour les restaurants : une démarche très sélective et un travail éditorial poussé. Je sélectionne les professeurs sur les critères suivants : niveau de maîtrise dans la discipline, qualité de la pédagogie, capacité à faire progresser les élèves et à les fidéliser, ouverture aux débutants, ambiance du groupe…

…et en quoi consiste le travail éditorial qui fait la spécificité de « Haut les cours ! » ?
Nicolas : Pour écrire chaque article je rencontre le professeur et j’assiste ou participe à l’un de ses cours. Cela me fournit les éléments pour écrire mon article. Mon but, à travers l’article, est de témoigner de la qualité de l’enseignement et aussi de donner au lecteur les informations pertinentes pour faire son choix. Par exemple en théâtre il y a des professeurs qui adorent faire travailler des exercices d’impro, d’autres qui ne jurent que par le répertoire classique, d’autres encore qui proposent beaucoup de travail corporel. Il faut le savoir pour bien faire son choix parmi tous ces professeurs ! C’est à ça que servent les articles ainsi qu’un système de mots-clés et une rubrique synthétique qui permet, en un coup d’œil, de se faire une idée du cours et de ce qu’on y trouvera.

Comment trouves-tu les profs ?
Nicolas : La plupart du temps ils me sont recommandés par un tiers. Il y a d’ailleurs une page sur mon site qui permet à tout un chacun de me recommander un cours. Pour garantir l’indépendance et la crédibilité du site les articles sont évidemment gratuits pour les profs.

Envisages-tu d’ajouter de nouvelles thématiques à celles qui existent déjà ?
Nicolas : J’ai démarré le site avec la danse, le théâtre, les arts plastiques, les arts martiaux et le chant. Très prochainement je vais créer une section « Do It Yourself » : couture, arts manuels, bricolage… Ensuite j’aimerais référencer des cours de photographie, de cuisine, de « game design ». Comme ce sont des thématiques que je connais mal j’avance avec prudence. Et pourquoi pas ensuite s’atteler au sport et au yoga (mais sans doute avec des partenaires connaissant bien ces sujets). La seule limite est de rester dans le domaine des loisirs.

Comment se passe le test d’un cours ?
Nicolas : Les gens me disent souvent « C’est génial ton site, tu dois bien t’amuser à participer à tous ces cours ! » En réalité, je préfère me placer en observateur, cela me permet mieux de juger de la qualité du cours et de noter des anecdotes qui rendront l’article vivant. Cependant, je participe souvent aux cours de théâtre ou de danse.

Qui sont tes concurrents ?
Nicolas : Il y a quelques sites thématiques de recommandations, notamment en danse et en yoga (dont le très intéressant onydanse.com qui a été une source d’inspiration). Mais rien de véritablement comparable. J’aime me dire que mes concurrents sont aussi Netflix et HBO. Je veux qu’une fois par semaine, mes lecteurs choisissent de consacrer leur soirée à une activité riche et enthousiasmante plutôt qu’à une série !

Vas-tu essayer de développer un versant commercial sur le site ?
Nicolas : Oui c’est mon intention. J’ai commencé avec les Fêtes en proposant d’offrir des bons cadeaux pour les cours référencés. J’ai donc créé une boutique en ligne qui permet d’offrir des cours de danse (orientale, contemporaine, flamenco, bollywood…), des cours d’arts plastiques, de théâtre… et même de capoeira !

Si tu devais suivre un des cours que tu recommandes, lequel choisirais-tu ?
Nicolas : Travailler sur le site a éveillé en moi des envies de danse ! Je me verrais bien faire de la danse contemporaine avec Catherine Cordier ou du hip-hop avec Topaz, deux professeurs que j’ai recommandés.

Une dernière question Nicolas les cours que tu références ont l’air très bien mais quels sont leurs tarifs parce que ce genre de disciplines n’est pas abordable pour tout public?
Nicolas : Les cours référencés sont de qualité mais les suivre suppose un certain investissement financier en effet. Pour les cours de danse j’ai pu me rendre compte que la carte de 10 cours tournait en général autour de 130-140 euros. L’avantage de la danse est que les professeurs permettent souvent une assez grande flexibilité, avec le système de carte il n’est pas nécessaire de s’engager à l’année. En théâtre une année revient en général à 600-650 euros (certains cours plus pointus étant parfois plus chers), c’est un prix assez standard pour un bon cours à Paris et le prix de la salle à louer en est en partie responsable. Les arts plastiques sont des pratiques relativement onéreuses, de 800 à 1 000 euros pour une année de dessin, peinture ou modelage.

Si je devais recommander des cours relativement abordables sur Haut les cours, ce serait les suivants: le cours de théâtre de Paul Francesconi (dans le 12ème); le cours de hip hop de Topaz (dans le 18ème); les cours de danse orientale d’Assia Guemra au Centre Lumière (dans le 20ème) en danse; les cours de capoeira de Bamba Niang (plusieurs salles dans Paris); en dessin les stages week-end de Claire Castagnet (dessin et couleurs) ou de Ruben Fuentes (dessin à l’encre de Chine) sont de bonnes options relativement abordables. »

Pour en savoir plus …
Consulter le site Haut les cours!

 

OFFRE SPÉCIALE : Dans le cadre de cette interview et pour vous faire découvrir les cours répertoriés,  Nicolas m’a proposé d’offrir à l’un d’entre vous un bon de réduction de 30 euros valable pour l’achat d’un cours sur sa boutique en ligne : https://hautlescours.fr/boutique/
Intéressé? Merci de vous manifester en commentaire de cet article. Si vous êtes plusieurs, un tirage au sort sera effectué parmi ceux qui se seront fait connaître. La proposition est valable jusqu’au mardi 20 décembre.

Bon valable sur tous les cours parmi lesquels : 

– entre 30 et 50 euros: 5 cours de capoeira, des stages de théâtre de 2 à 3h, des stages de danse orientale ou contemporaine de 3h.
– de 60 à 80 euros, des cartes de 4/5 cours de danse (bollywood, contemporaine, orientale, africaine, flamenco); des stages d’une journée de dessin.
– de 100 à 150, des stages de dessin, des cours de sculpture, des cours particuliers d’une heure de flamenco ou de danse orientale pour un groupe de 2-3 personnes.

 

© photo :  Louis Barsiat

 

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

Laisser un commentaire

Cinéma : James Mangold

Fil d’infos

Archives