Tribute to Bowie : la débâcle

David Bowie

« La grande classe c’est de ne pas avoir à mourir pour qu’on vous rende hommage » écrivait la chroniqueuse d’un magasine féminin à propos du double album « We Were So Turned On » de reprises de chansons de David Bowie auquel a participé une multitude d’artistes plus ou moins renommés dont Keren Ann, Etienne Daho, Duran Duran, Warpaint, Carla Bruni, We have Band et bien d’autres encore. « Le grand drame c’est de se faire massacrer par un tas de chanteurs sûrement (pour certains) talentueux dans leur domaine mais tout à fait incapables d’arranger et de chanter du Bowie à la hauteur du créateur de Ziggy Stardust« . Et ça c’est de moi!

J’ai connu mes premiers émois rock’ n ‘rollesque avec David Bowie quand à 12 ans je découvris « Hunky Dory » dans les vinyles d’une de mes cousines. De cet album sorti en 1971, un critique de rock dira que « le posséder sans même l’écouter suffit au bonheur ». Même si la formule semble bien évidemment exagérée, l’album frappe tout simplement par sa perfection. Certes les paroles des chansons paraissent naïves mais la musique et la voix de Bowie se mêlent en une suite de compositions parfaites pour une pop raffinée, un brin décadente. Combien de fois l’ai-je écouté cet album, envoutée par la grâce de Life on Mars?
J’ai ensuite très vite cédé aux sirènes de la voix velouté et puissante de l’artiste donnant tantôt dans les aigus, tantôt dans les graves et me suis passée en boucle « Ziggy Stardust », « Space Oddity », « The Man Who Sold the World », « Aladdin Sane » ou encore « Diamond Dogs ».

Je considère David Bowie comme un grand du rock, original et imprévisible à ses heures. J’ai donc il est vrai été profondément déçue à l’écoute de « We Were So Turned On » qui regorgent de tubes de la star totalement réinventés (ou dois-je plutôt dire massacrés) par une foule d’artistes. La reprise de Life on Mars par Keren Ann est juste désolante, celle de Absolute Beginners par Carla Bruni affligeante. Ne parlons pas de Ashes to Ashes par Warpaint ou encore de Space Oddity par Exit Music complètement ratées. C’est bien simple, parmi la dizaine de morceaux écoutés pas un seul n’a trouvé mon adhésion. Pas une once d’âme et de grâce dans ces titres que l’on aurait préféré originaux.  Eh bien certes David tu n’auras pas l’occasion de te retourner dans ta tombe, mais que penses-tu bien vivant de ce saccage organisé? A vite oublier…


En savoir plus …

> Sortie le 12 octobre 2010 de We were so turn on : Tribute to David Bowie
> Prix : 16€85
> Disponible en écoute en ligne sur Deezer.fr ou Spotify
> La bonne nouvelle quand même : l’intégralité des bénéfices de cet album hommage sera entièrement reversée à l’association caritative War Child et pour cela et seulement pour cela la vente en vaut la peine.

 

Pour le plaisir, je vous propose la version originale de Life on Mars en vidéo :


David Bowie – Life On Mars

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

9 commentaires
  • Mlle Toutouille - octobre 14, 2010

    « La grande classe c’est de ne pas avoir à mourir pour qu’on vous rende hommage »

    J’avais jamais lu mais c’est bien vrai, surtout si on pense que mourir rend certaines personnes soudainement talentueux, gentils et indispensables alors qu’on ne les calculais pas vivant et qu’ils étaient d’un niveau artistique douteux

  • Roxy - octobre 16, 2010

    haaa

    Etienne, pourquoi etienne, pourquoi as-tu fait ça ?

  • luzycalor - octobre 16, 2010

    Malheureusement il n’y a pas que lui qui massacre! Écoute un peu le reste, tu m’en diras des nouvelles.

  • Nelfe - octobre 18, 2010

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. J’ai reçu l’album et franchement au secours… Je compte en parler prochainement (mais pas en bien non plus).
    Rien ne vaut le vrai Bowie, ça c’est la classe!

  • luzycalor - octobre 18, 2010

    @ Nelfe, J’attends ton article avec intérêt. Hâte de lire plus précisement ce que tu en as pensé.
    A bientôt

  • Le Chat Masqué - décembre 12, 2010

    Catastrophique cet album de reprises !!! Brrrrrrrr, ça ferait froid dans le dos tellement c’est mauvais. En effet, rien ne vaut le véritable Bowie (pour ma part, surtout Heroes, Low et l’IMMENSE Station to Station magnifiquement réédité depuis peu).

  • Luzycalor - décembre 13, 2010

    Bowie, j’adore depuis toute petite. Mes albums préférés et dans l’ordre sont « Hunky Dory », « Space Oddity », « Ziggy Stardust and the spiders from Mars » et « Aladin Sane ». Je ne l’ai malheureusement pas vu en concert à la grande époque (j’étais trop petite voire pas née du tout). Je l’ai vu en concert il y a 5-6 ans et là j’avoue avoir été franchement déçue. Rien ne vaut quand même le Bowie des premières années.

  • Isabelle - août 28, 2012

    J’ai découvert Bowie à 16 ans lors de sa période « let’s dance ». J’adorais et je suis très vite devenue fan. J’ai voulu le découvrir davantage et je me suis mise à acheter tous ses albums, j’ai lu plein de livres sur lui et je me suis rendue compte de la diversité du personnage, c’était juste fascinant. Je l’ai écouté quasiment en boucle pendant des années, maintenant je l’écoute occasionnellement mais à chaque fois c’est la même magie, une voix et un timbres uniques, une musique et une extravagance qui me fascinent !

    J’ai assisté à plusieurs de ses concerts, le dernier en date étant en 2003 lors de sa dernière tournée mondiale, un moment inoubliable.

    De « Space Oddity » à « Hunky Dory », « Ziggy stardust… », « Station to station » ou « Hours », en passant par « Ashes to ashes », entre autres, j’aime, sans autre commentaire !

  • luzycalor - août 28, 2012

    Tout comme toi je me suis plongée très tôt dans l’oeuvre et l’histoire de cet homme à mon sens hors du commun. J’ai également assisté à un de ces concerts en 2003 en regrettant de ne pas avoir connu l’époque concert « Ziggy Stardust » (tant apprécié par un de mes oncles). Je l’écoute beaucoup moins aujourd’hui mais toujours avec grand plaisir (surtout Ziggy Stardust et Hunky Dory).

Laisser un commentaire

Expo : Albert Renger-Patzsch

Fil d’infos

Archives