Luchini et les femmes du 6ème étage

Les femmes du sixième étage

Bien que le trouvant excellent dans les films de Rohmer, Luchini faisait partie de ces artistes qui m’exaspérait autrefois. Sa diction rapide, sa manière de prononcer les mots en les articulant excessivement, son timbre même de voix me portaient sur les nerfs. Allez savoir pourquoi je le trouve aujourd’hui formidable. Enfin si, je sais pourquoi. D’abord parce qu’il est intelligent et plein d’humour ensuite parce qu’il dégage une réelle sympathie.

Je l’entendais dimanche dernier parler de Céline dans l’émission de François Busnel, La Grande Librairie. En quelques mots sincères et une déclamation toute « luchinienne » des premières phrases de Mort à crédit, ce passionné du bonhomme, m’a donné envie de le découvrir. Oui je sais je n’ai encore rien lu de Céline, tout juste quelques pages de Voyage au bout de la nuit, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Aujourd’hui c’est dans le rôle d’un père de famille bourgeois et coincé qui se déride grâce aux femmes du 6ème étage que je l’ai trouvé touchant. Mais qui sont donc les femmes du 6ème? De joyeuses ibères venues en France faire des ménages dans des maisons bourgeoises pour gagner leur vie et échapper au régime de Franco. Tout un monde sépare ces bourgeois bien propre sur eux, aux vies réglées comme du papier à musique, de ces espagnoles exubérantes et solidaires. Et pourtant, une vraie leçon de vie pour Jean-Louis Joubert que joue Luchini qui finira par faire l’école buissonnière.

Hormis Sandrine Kiberlain un peu fade dans le rôle de l’épouse, j’ai trouvé cette comédie pleine d’esprit et de vie. Certes pas le film du siècle mais un bon moment dont on ressort euphorique.


Les Femmes du sixième étage est un film de Philippe Le Guay.

Crédit photo : DR

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

11 commentaires
  • carmadou - mars 12, 2011

    Je ne suis pas non plus trop fan de Luchini qui en fait toujours des tonnes, et je trouve exaspérant cette façon de s’exprimer uniquement par citation.
    Il m’avait agréablement surpris dans Potiche, mais de là à le trouver « formidable » j’attendrai encore un petit peu… et je ne suis pas certain qu’il soit sympathique.

    Une comédie légère voila qui peut être une bonne idée si le dimanche est pluvieux!

    • luzycalor - mars 12, 2011

      Moi aussi je l’ai longtemps trouvé stressant ce type mais en l’écoutant à la Grande Librairie, il m’a agréablement surprise! Voilà que je joue mes midinettes :-)
      Eh oui, je ne sais pas pourquoi, je trouve qu’il dégage quelque chose de sympathique. Mais j’ai conscience que ceci est totalement subjectif et est peut-être infondé puisque je ne le connais pas.
      En tout cas il est bon dans les femmes du 6ème.

  • My Little Discoveries - mars 12, 2011

    Je partage tout à fait ton avis sur Fabrice Luchini et je pense que si le film passait ici j’irais le voir. Mais ce n’est pas le cas… Bon week-end!

  • luzycalor - mars 12, 2011

    Oui et en plus il est sorti il y a quelques temps maintenant je crois. Même à Paris il ne se joue plus dans toutes les salles alors en Angleterre 😉 Bon week-end à toi également.

  • Stéphanie - mars 14, 2011

    J’ai adoré ce film !

  • luzycalor - mars 14, 2011

    Bonne petite comédie quand même :-)

  • Asphodèle - avril 2, 2011

    J’avoue que Luchini m’a fait passer par toutes sortes d’émotions contradictoires, que je l’aime « bien », globalement et il est bon quand il la joue « sobre »… Dans « Tout ça pour ça » de lelouch, il m’avait bluffée. Mais je vais peu au cinéma dans ma « cambrousse », j’attendrai le DVD !!

  • luzycalor - avril 3, 2011

    Bonjour Asphodèle,

    Je ne l’ai pas vu dans « Tout ça pour ça ». Il faut que dire je n’aime pas du tout Lelouch, alors j’évite. Tu as raison Luchini est bon quand il est sobre. Je le trouve brillant et intéressant. Pour les femmes du 6ème c’est un bon petit film qui peut bien attendre cependant la sortie en DVD 😉

  • Asphodèle - avril 3, 2011

    Pour Lelouch, il y a du très bon et du trèèès mauvais, je te l’accorde, mais j’avais été voir « Tout ça pour ça » à cause de cette scène « improvisée sous une tente avec Huster et qui était désopilante, bon, ça remonte à…15 ans environ et depuis j’ai toujours eu un faible pour Luchini, mais comme je te l’ai dit, tout en sobriété… et j’attendrai le DVD !!^^

    • luzycalor - avril 3, 2011

      Je vais essayer de trouver cette scène car tu me donnes bien envie de la voir.

  • Asphodèle - avril 3, 2011

    Je me souviens qu’à l’époque ça avait fait grand bruit !! Et je n’avais pas été la seule à rigoler… Si tu trouves le DVD, tu verras !!^^

Laisser un commentaire

Expo : Albert Renger-Patzsch

Fil d’infos

Archives