L’histoire d’une brindille

Kate Moss - exposition à la Galerie de l'Instant

Je ne suis pas une spécialiste de la mode, là dessus aucun doute possible. Toutefois je ne peux échapper à son emprise sur notre sphère sociale pas plus qu’aux valeurs qu’elle véhicule fondées sur l’envie de vouloir se distinguer. Car oui, au départ la mode répond à un besoin de se différencier, même si aujourd’hui elle n’a jamais été aussi démocratique. Les images sur papier glacé des défilés cohabitent avec les pièces que se réapproprient les fashionistas de la rue, quels que soient leur gabarit, leur couleur de peau ou encore leur niveau social. Et finalement pourquoi pas? Tant qu’il s’agit de fringues, ça ne fait de mal à personne. En revanche lorsqu’il s’agit d’imposer des diktats de minceur là je me révolte. Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet mais ce n’est pas le propos aujourd’hui contrairement à ce que le titre du billet pourrait laisser entendre (peut-être mal choisi pour le coup me direz-vous).

La mode dérange car elle repose sur le paraître, l’instabilité, l’extravagance, l’éphémère, le superficiel, le matérialisme. Des concepts qu’à première vue je préfère plutôt fuir. Et pourtant, j’admets me laisser parfois séduire par de belles pièces de couturiers et avoir envie de les posséder (pouvoir de l’image, envie de consommer quand tu nous tiens!). Par ailleurs, je fais partie de la génération des très jeunes adultes ayant connu l’avènement des Top modèles dans les années 90. Ces Naomi Campbell, Claudia Schiffer, Estelle Haliday, Carla Bruni et autre Eva Evangelista qui ont su faire passer les mannequins du statut  de « belles plantes » à celui de stars en peu de temps. J’avais à l’époque d’ailleurs un petit faible pour « Freedom », vous vous souvenez?

Devenue la muse de nombreux artistes, créateurs et photographes, Kate Moss fait partie de ces icônes de la mode n’ayant cessé de susciter l’intérêt du public depuis plus de 20 ans. Et si aujourd’hui j’ai envie de vous en parler c’est parce que la Galerie de l’Instant propose une exposition de photos de ce mannequin que l’on appelle la Brindille (d’où, vous l’aurez compris, le choix de mon titre). Ce n’est bien évidemment pas tant le Top qui m’intéresse que la beauté de ces photos remarquables.

Immortalisée par les plus grands, notamment Bettina Rheims, Paolo Roversi, Bert Stern, Albert Watson et bien d’autres encore, vous pouvez la découvrir à partir de maintenant  jusqu’au 14 septembre. Avis aux amateurs!


©Paolo Roversi – 1996


©Corinne Day, courtesy Galerie de l’Instant, Paris


©Mary McCartney, courtesy Galerie de l’Instant, Paris – 2004


©Bettina Rheims, courtesy Galerie Jerôme de Noirmont, Paris – 1989


©Juliette Butler, courtesy Galerie de l’Instant, Paris – 1995


©Marc Hispard, courtesy Galerie de l’Instant, Paris – 1993


©Richard Dumas/Agence Vu, courtesy Galerie de l’Instant, Paris – 1999


©Paolo Roversi – 1993


En savoir plus :

> La Galerie de l’Instant
46, rue de Poitou,
75003 Paris
Site Internet : ici

Expo Kate Moss
Du 12 mai au 14 septembre
Ouvert du mardi au samedi
de 9h00 à 19h00

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

12 commentaires
  • Faustine - juin 2, 2011

    Je l’aime beaucoup (sans vouloir rentrer dans le débat de l’anorexie et de la drogue). Les photos que tu nous montres sont sublimes …

    • luzycalor - juin 2, 2011

      Pas d’atomes crochus avec la demoiselle en particulier mais effectivement ces photos sont magnifiques.

  • Asphodèle - juin 2, 2011

    Plus jeune que celles que tu cites Kate Moss a toujours été un peu « à part » malgré les excès qu’elles ont toutes ou presque en commun ! Et elle dégage, quand même !! Les photographes ne sont pas des débutants non plus… 😉

    • luzycalor - juin 2, 2011

      C’est vrai que Kate Moss a toujours été un peu à part. La chouchou des médias. Certainement pour tous ses excès et ses multiples conquêtes. Elle a une beauté singulière je suis d’accord et est vraiment photogénique. Ces photos m’ont plus que séduite.

  • My Little Discoveries - juin 2, 2011

    Comme toi je ne suis pas particulièrement fan de Kate Moss et je m’intéresse peu à la mode, mais je trouve ces photos magnifiques! Mes préférées sont la première et celle de Marc Hispard…

    • luzycalor - juin 3, 2011

      Une petite préférence pour la toute dernière moi : le grain, la luminosité, l’angle, la douceur du regard.

  • Sophie - juin 4, 2011

    Photos sublimes!

  • Elisa - juin 4, 2011

    Tes photos sont magnifiques!
    Je viens aussi te souhaiter un bon weekend chez toi.
    J´ai envie de votre printemps.
    Ici, il commence à faire très froid!
    Bisous
    Elisa, en Argentine

    • luzycalor - juin 4, 2011

      Salut Elisa, merci pour tes passages toujours aussi sympathiques. Bon week-end à toi également. Je t’envoie un peu de chaleur de France. A bientôt

  • Une fille à Paris - juin 6, 2011

    Elle est superbe sur ces photos pleine de douceur et de fragilité..
    Sur la première on dirait une petite fille !

    • luzycalor - juin 6, 2011

      Elle fait toujours très petite fille en fait, je suis assez d’accord.

  • Ella B. - août 6, 2011

    Pour moi, c’est The Icone ! :-))

Laisser un commentaire

Exposition

Fil d’infos

Archives