« Quand je serai grande, je veux être… »

Nathalie Oundjian

Qu’elles soient boxeuse, chauffeur de poids lourd, chirurgien, conducteur de TGV, cuisinière, directrice de domaine viticole, marin pêcheur ou encore pilote de ligne… ces femmes ont toutes en commun d’exercer des métiers traditionnellement dévolus aux hommes. Le monde change, les mentalités évoluent. Avec volonté, elles ont su se donner les moyens de leur ambition et concrétiser leur rêve. Nathalie Oundjian, photographe, sait d’ailleurs  de quoi elle parle quand lui prend l’envie de réaliser un reportage sur le sujet après avoir appris que seul(es) 10% des photographes de profession en France sont des femmes.

J’avoue qu’au départ, enchaîne la jeune-femme, je m’attendais à des témoignages à consonance  féministe, du type « dur d’être une femme dans un milieu d’hommes » mais quelle ne fut pas ma surprise de constater que presque rien de tout cela ne ressort de mes rencontres avec ces professionnelles et chacune m’a laissé pénétrer dans son univers sans fard, sans préparatif. 16 femmes, toutes différentes mais ayant pour similitude d’être passionnées par leur métier. Leur quotidien est fait de ténacité, d’application, de goût du travail bien accompli ce qui au final leur vaut l’admiration et le respect de tous.

Toutes se sont prêtées avec intérêt au jeu des questions : Quel a été votre déclic? Quelle entente avec vos confrères? Avantages et inconvénients d’être une femme dans l’exercice de votre profession? Rencontre avec des femmes déterminées.

 

Raphaëlle Estivale
Artisan Boulanger
Etant femme et ayant sans doute plus à prouver, j’ai développé une combativité permanente et ai laissé libre cours à ma sensibilité.

En savoir plus 

Bérangère C.S
Chirurgien
Dans mon métier, je vous dirais simplement : quel atout d’être une femme! L’écoute que j’apporte à mes patients s’en trouve facilitée. Je travaille chaque jour avec bonheur bien que ce métier soit difficile, très exigeant et que les remises en question professionnelles soient régulières.

En savoir plus 

Claire Béranger
Pompier
Je suis parfois obligée de convaincre ou prouver que j’occupe cette fonction; par contre on ne se permet que très rarement des rapports de force. Il y a encore une politesse « vieille France ». Mon poste étonne mais j’ai toujours su imposer en douceur l’Officier d’administration que je représente.

> En savoir plus 

Hélène Darroze
Cuisinière
En étant femme Chef, issue d’une lignée de restaurateurs et élève de Ducasse, j’ai vite été « chouchoutée » par la presse. En contrepartie, je me dois d’anticiper le moindre de mes faux pas.

En savoir plus 

Isabelle Bourez
Jockey
Certains jockeys étaient sceptiques de voir des femmes monter en même temps qu’eux – les courses deviennent dangereuses à la moindre erreur – mais quand ils se sont aperçus que je pouvais faire aussi bien qu’eux, la plupart m’ont acceptée; les autres ont fait avec! Toutefois nous sommes considérées comme des hommes : en course, pas de cadeaux!

En savoir plus 

Magali Guyon
Directrice de domaine viticole
Nous nous retrouvons régulièrement entre collègues et je ne rencontre aucun souci. Il se trouve que beaucoup de gens de ma génération sont ouverts à la féminisation de la profession. Par contre, lorsque vous possédez une grande propriété on vous regarde d’abord de travers. Il faut un peu de temps pour montrer que l’on sait faire et on vous attend au tournant beaucoup plus qu’un homme.

En savoir plus 

Manuela Pélestin
Conducteur de travaux
Tout se passe sans souci avec les chefs de chantiers. Au contraire ils sont contents de voir la profession se féminiser et nous traitent d’égal à égal. 

En savoir plus 

Marie Broutin
Chauffeur de poids lourd
Etant moins forte physiquement qu’un homme, on me vient souvent en aide avec gentillesse. Puis je suis souvent saluée et admirée par les piétons ou les automobilistes.

En savoir plus 

Marie-Odile Langloÿs
Magicienne
Le monde de la magie est un tout petit milieu composé surtout d’hommes. Le travail ne manque donc pas. Les magiciennes ont une approche très différente du travail. Le contact et la sensualité sont des armes sûres et très faciles à mettre en avant pour faire des détournements d’attention colossaux.

En savoir plus 

Maud Saillan
Mécanicienne automobile
Au sein de mon garage tout se passe très bien avec mes confrères. Nous travaillons d’égal à égal. Par contre il arrive que certains clients aient un petit doute en voyant qu’une femme va s’occuper de leur voiture.

En savoir plus

Missill
DJ
Je pense qu’en règle générale c’est plutôt un avantage d’être une fille DJ car on est une minorité donc facilement repérable. Par contre dans le domaine du hip-hop c’est beaucoup plus difficile car cela reste un milieu de compétition assez masculin.

En savoir plus

Myriam Lamare
Boxeuse
En faisant de la boxe je touche à l’image sexiste qu’on a de la femme mais pas à l’image de la femme et à la femme en tant qu’individu…Être une femme, ce n’est pas être fragile et hésitante…Il y a de façon générale beaucoup à apporter à notre société par le biais du sport féminin mais il faut de la volonté, de l’acharnement pour réussir.

En savoir plus 

Scarlette Le Corre
Marin pêcheur
Quand on est bien dans sa peau, dans ce que l’on fait et que l’on s’assume soit même : on a pas de souci d’intégration, elle se fait d’elle-même. Il faut d’abord s’assumer, travailler et ensuite on peut discuter d’égal à égal.

En savoir plus

Sylvie Guedeville
Conducteur de TGV
Au départ nous travaillions à deux sur les trains. Je roulais comme aide-conducteur avec un confrère masculin et les réflexions du genre « Les femmes c’est bon pour faire la vaisselle et les gosses » ou alors « Tu ne pourras jamais faire un attelage » étaient monnaie courante. Une fois l’examen en poche, les hommes ont commencé à être plus tolérants et maintenant à part quelques collègues vieux jeu, je n’ai plus de problème.

En savoir plus 

Valérie Ferretini
Pilote de ligne
Avec mes confrères nous entretenons des relations tout à fait cordiales et conviviales. Je pense que quand je suis arrivée à Air France en 1988, le fait qu’il y ait des femmes dans la profession était intégré dans les esprits…Il est clair que ce métier suscite souvent de l’admiration et des félicitations de la part des passagers et des gens qui me cotoient. C’est toujours agréable pour l’ego.

En savoir plus 

Violaine Bujeau
Lieutenant de la Marine Nationale
il me semble pouvoir dire qu’à partir du moment où une femme ne joue pas de son indéniable pouvoir de séduction dans un monde essentiellement masculin, et qu’elle fait les preuves de ses compétences et de sa détermination à assumer ses fonctions à bord, en un mot comme en cent, à partir du moment où elle respecte les règles, elle a toutes les chances d’être parfaitement intégrée à l’équipage au bout de quelques mois.

> En savoir plus

 

Merci à Nathalie Oundjian pour ce reportage. Merci également à elle de m’avoir reçu dans son studio photo pour une séance de shooting extraordinaire. Une vraie rencontre que décrit fort bien l’Acharnoeur.

Voir le travail et le site de Nathalie : Cliquer ici


A noter :
 A l’occasion de la Journée de la femme – le 8 mars 2014 – Au feminin.com et MyPhotoAgency.com célèbrent la femme en photos, au travers d’une exposition collaborative intitulée « Femme photographe : une vocation ». En savoir plus : cliquer

 

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

1 commentaire
  • Polina - avril 17, 2014

    Lieutenant de la Marine nationale, en voilà des profils qui donnent des ailes 😉 !

Laisser un commentaire

Expo : Albert Renger-Patzsch

Fil d’infos

Archives