Les jardins du Musée Albert-Kahn

Musée Albert Kahn

Aux portes de Paris, quelques jardins de poésie. Géométrique et linéaire au cœur de l’ensemble, celui à la française contient une somptueuse roseraie et non moins belle verrière dont la blancheur tranche avec la voûte azurée. Comme une madeleine de Proust, la forêt « vosgienne » d’où s’érigent majestueux sapins et épicéas rivalise de beauté avec la « bleue » couronnée de cèdres et la « dorée » brillant de mille feux au crépuscule des saisons, lorsque zéphyr souffle sur les feuilles mordorés des bouleaux flamboyants et que clartés obliques du couchant pénètrent dans les bois. Arbres et arbustes non taillés, gazon et végétation indomptés, falaise rocailleuse d’où s’écoule une cascade enchantée s’ajoutent à ce tour du monde pour une dérive outre-manche d’un instant.

Dans ce remarquable ensemble arboré, joyau parmi les joyaux, se nichent village et jardin japonais. Ô temps suspends ton vol pour un instant de grâce subrepticement volé. Ballet floral et bruissement de l’eau, des carpes koï semblent vouloir prononcer quelques mots. De leurs larges têtes, elles pointent le petit pont de bois rouge (réplique du pont sacré du sanctuaire de Nikkô) contrastant élégamment avec le vert des bosquets. Parfum délicat des azalées et camélias, vert, pourpre, rouge cuivré des érables et prunus, chant d’oiseaux et murmure de l’eau, les sens exacerbés explosent dans ce tourbillonnant tableau.

Suivez les petits sentiers de terre ponctués de pas japonais qui serpentent le long du jardin et vous verrez ceci :

 


Prélude d’un nouveau musée

Le musée Albert-Kahn est actuellement en travaux. Pendant la période de rénovation, la galerie du musée est fermée. Le site est accessible uniquement sur réservation dans le cadre de visites guidées à des horaires et jours dédiés. Le parcours défini permet d’explorer en 1h30 l’ensemble des scènes paysagères qui composent le jardin.

 

En savoir plus :
Rendez-vous sur le site Internet du musée Albert-Kahn par ici 

Vous aimerez aussi :

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

Laisser un commentaire

Romy Schneider : 3 jours à Quiberon

Fil d’infos

Archives