Astérix et le secret de la potion magique

Astérix, le célèbre héros créé par René Goscinny et Albert Uderzo, revient dans un film d’animation 3D le 5 décembre prochain. A la même date et pour célébrer l’événement, un format 48 pages de l’aventure inédite du petit gaulois espiègle sort en librairie.  Au programme : l’histoire du film illustrée des dessins réalisés par le talentueux Fabrice Tarrin, connu notamment pour sa série Violine, ou encore l’album Spirou – Le Tombeau de Champignac. On en a pas fini des dégustations de sangliers et pluies de baffes. Mais pourquoi mettre un Tarrin dans la potion magique ? Présentation d’un nouvel irréductible.

Fabrice, qui es-tu en quelques mots ? Je suis auteur de bande dessinée (notamment des Aventures de Spirou et Fantasio) depuis l’âge de 10 ans ! Je réalisais moi-même des mini-livres au feutre avec une agrafeuse et des feuilles de papier Canson pliées en quatre. J’ai perfectionné ma technique au fil des ans puis, à 14 ans, j’ai envoyé mes dessins au Journal de Spirou, qui m’a encouragé à continuer. Ce n’est qu’à l’âge de 19 ans que j’y ai publié ma première illustration.

Que représente Astérix pour toi, et quel effet ça fait de dessiner Astérix ? Astérix est le meilleur ambassadeur de la bande dessinée franco-belge. C’est un personnage très amusant à dessiner. J’ai l’impression de le redécouvrir grâce à l’étude approfondie du dessin d’Albert Uderzo. C’est mon dessinateur préféré avec Franquin. Il y a une belle complémentarité dans leur approche et surtout un même objectif : l’expressivité et la drôlerie. Et ça ça me parle.

Est-ce compliqué de dessiner ce petit personnage mondialement connu? Au début oui, mais ça devient rapidement jubilatoire. Il est tellement riche en expression et en attitudes qu’il en devient vivant. C’est aussi une vraie leçon de dessin, un véritable défi, et j’apprends beaucoup de choses à son contact.

 

Le Secret de la potion magique

Un album illustré adapté du film d’Alexandre Astier et Louis Clichy
d’après une histoire originale d’Alexandre Astier.
Dessins de Fabrice Tarrin
48 pages / 9,95 € / Éditions Albert René


 

Quelques dessins de l’artiste

 

En savoir plus sur Fabrice Tarrin

Consulter le blog de l’auteur

 

 

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

Laisser un commentaire

Nouveau : Expo Alfons Mucha au Musée du Luxembourg

Fil d’infos