Dave Haslam au Seguin Sound

DJ légendaire de l’Haçienda, Dave Haslam jouera au Seguin Sound de la Seine Musicale le mardi 5 mars prochain. Aficionados, à vos agendas!

C’est au 11-13, Whitworth Street dans un ancien entrepôt de bateaux que naît l’Haçienda en 1982. Espace immense en hommage à l’héritage industriel de la ville, le club est connu pour avoir été l’un des premiers à diffuser au Royaume-Uni de la musique électronique (notamment la techno de Détroit et l’acid house de Chicago) après l’abandon du son new wave de ses débuts.

Centre névralgique de la nuit mancunienne, le club fait danser rock et pop sur des rythmes hédonistes, pattes « d’éph » et pupilles dilatées. On lui doit l’émergence de la house music en Europe, de groupes comme les Stone Roses, Happy Mondays, New Order ou Inspiral Carpets ainsi que la collaboration entre musiciens et plasticiens nourris des avant-gardes artistiques.

C’est donc dans ce club mythique que Dave Haslam a fait des débuts qu’il retrace dans Sonic Youth Slept On My Floor, un livre publié en mai 2018. Il y raconte ses rencontres avec New Order, The Smiths, Neneh Cherry, David Byrne, John Lydon et bien d’autres encore et y retrace la naissance et l’explosion de l’ère de la rave depuis les tréfonds de Manchester.

Venu faire un tour à Paris, il se produira au Seguin Sound le 5 mars pour un Haçienda Revival Tour ! 2 Sets de dingues gratuits de 23h à 2h30 dans un nightclub qui vient d’ouvrir à la Seine Musicale et qui vaut franchement le détour.

 

 

 

En savoir plus sur Dave Haslam

> Lire l’interview sur Addict Culture

> Consulter la page facebook de l’événement

Partager sur
A propos de l'auteur

Luzycalor - traduire lumière et chaleur - est le blog d'une petite curieuse adepte de cinéma, musique, littérature et culture urbaine en tout genre. Vaste champ d'investigation isn't it? Parce que si culture s'étale comme confiture, les deux ont en commun un petit goût sucré dont on devient très vite addict. Bienvenue dans mon univers, ce monde vu de ma fenêtre!

Laisser un commentaire

Restauration à Versailles

Fil d’infos